^Haut de page

foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Bienvenue sur notre site

www.asapac.fr

ASAPAC et moi,

On découvre l'Afrique

Association des Amis du Paysan d'Afrique Centrale

En 2008,  l’ASAPAC a poursuivi son aide à cet hôpital, suite à une nouvelle demande du Docteur Gody. Elle s’est concrétisée par l’envoi de cinq couveuses en provenance de l’hôpital Tenon, de scialytiques supplémentaires, une table d’opération, des aspirateurs, un ampli de brillance, une machine à laver, des boîtes de chirurgie et des consommables santé.

En 2006, l’ASAPAC a rejoint l’Association belge H.D.P. pour fournir à l’Hôpital Pédiatrique de Bangui du matériel médical : Lits, radioscopie, scialytiques, déambulateurs, chaises roulantes, consommables santé, etc. Après groupage en Belgique, le conteneur a été expédié à Bangui, via Anvers et Douala

                                                                   

 

En 2005, notre association a envoyé un expert français en matériel biomédical à l’hôpital communautaire de Bangui pour contrôler certains appareils qui avaient besoin de réglages techniques et pour établir une liste de pièces de rechange destinées à en réparer d’autres.

Objectifs :

Permettre à l’hôpital communautaire de Bangui d’évaluer ses besoins en termes de maintenance de ses différents appareils, mais aussi, faire des réglages nécessaires au bon fonctionnement de ces derniers.

Réalisations :

l’ASAPAC a pris en charge le billet d’avion de cet expert, et la RCA a assuré son logement et sa nourriture.

Résultats :

L’expert envoyé a totalement accompli sa mission

En 2006, lors d’une mission en RCA, nous avons été invités par la Sœur Milou à découvrir le projet « Mama Thérésa » dirigé par le Père Gustave. Devant l’ampleur de l’œuvre accomplie auprès de ces mères atteintes du VIH, de ces orphelins, dont certains étaient aussi séropositifs, il aurait été impensable que l’ASAPAC n’y contribue pas d’une manière ou d’une autre. Un projet a donc été monté et présenté au Conseil Général. La subvention allouée a permis à l’association d’acheter des médicaments en RCA, ainsi que des bâches plastiques en France pour confectionner de petits étangs artificiels destinés à la production d’algues de Spiruline pour combattre la malnutrition.

Utilisation des bâches envoyées par l’ASAPAC pour la culture de l’algue Spiruline afin de combattre la malnutrition chez les enfants atteints du SIDA

Objectifs :Offrir les médicaments à ses orphelins très vulnérables et combattre leur malnutrition en produisant les algues de spiruline, riches en protéines.

Réalisations :Nous avons fourni à l’association « Mama thérésa » les fonds qui ont permis d’acheter des médicaments.  Les bâches fournies ont servi dans la fabrication des étangs artificiels, pour y produire   des d’algues de Spiruline.

Résultats :Ce coup de pouce apporté par l’ASAPAC a été une contribution non négligeable dans l’amélioration du quotidien de ces orphelins

En 2002, l’ASAPAC a remis, par l’entremise de la marraine camerounaise de cette léproserie, un lot de 1.100 moustiquaires imprégnées, financé par le Rotary International.

 

 

 

Les soeurs et le personnel de la léproserie

Objectifs: Lutter contre le paludisme à Koutaba.

Remise des moustiquaires imprégnées (Banque Mondiale)

Réalisations :

Grâce à un dossier bien ficelé, le Conseil Général a accepté de venir en aide à l’ASAPAC pour ce projet. Ensuite, la marraine camerounaise de cette léproserie nous a contactés pour la construction d’autres salles de classes maternelles destinées aux enfants des lépreux. La moitié de la subvention obtenue a été virée sur le compte de cette marraine pour l’achat du ciment destiné à la construction du bâtiment. Nous avons eu beaucoup de difficultés à obtenir, de sa part, la facture de ce ciment qui, renseignement pris, n’a jamais été livré à la léproserie.

Résultats :

L’intervention de l’ASAPAC dans la lutte contre le paludisme à Koutaba a été une réussite. Le projet de construction de la maternelle n’a pas vu le jour à cause de notre partenaire local. Avec l’accord du Conseil, le solde de la subvention a été transféré à un autre projet. Celui-ci a été clôturé en 2003. Toujours dans le domaine sanitaire au Cameroun, en partenariat avec une association camerounaise en France qui a financé le transport, l’ASAPAC a fait un don du matériel médical aux hôpitaux de Sa’a et Polo.

Remise de don de matériel médical aux hôpitaux de Sa’a et Polo par notre membre